A compter du 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil d’un enfant des travailleurs indépendants sera allongé de 14 jours, avec une période obligatoire de prise de congés pour percevoir l’indemnisation. Le congé passera donc de 11 jours actuellement à 25 jours calendaires pour une naissance simple et de 18 à 32 jours calendaires en cas de naissances multiples (loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021).
Pour bénéficier de ce congé de paternité indemnisé, il faudra cesser son activité professionnelle pendant une durée minimale, qui sera fixée par décret, et ne pas reprendre cette activité pendant la période d’indemnisation.

 A noter : les bénéficiaires de ce congé sont le père ou, le cas échéant, le conjoint de la mère, son concubin ou partenaire pacsé.

Sans titre (1).jpg
Share