Quand un contrat à durée déterminée (CDD) de remplacement s’achève naturellement avec la fin de l’absence du salarié remplacé, l’employeur n’a pas l’obligation de remettre une lettre de fin de CDD au remplaçant.
Informer oralement le salarié que son CDD a pris fin suffit (Cour de cassation, chambre sociale 18.9.2019, n° 18-12446 FSPB).
A noter : même si une simple information orale suffit pour notifier au salarié la fin de son CDD de remplacement, encore faut-il, en cas de contentieux, que l’employeur puisse prouver que cette information a été faite à temps.

 

salarié.png
Share