La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019 a porté à huit semaines la durée minimale d’arrêt de travail des femmes indépendantes ouvrant droit à un congé de maternité indemnisé.
A compter rétroactivement du 1er janvier 2019, la durée maximale d’indemnisation de ce congé (avec des indemnités journalières forfaitaires) est augmentée et portée au même niveau que celle des salariées, soit 112 jours (16 semaines).

D’autre part, à compter du 30 mai 2019, le versement de l’allocation forfaitaire de repos maternel intervient plus tôt : pour moitié au début de l’arrêt de travail et pour l’autre moitié au terme de la durée minimale d’arrêt de travail de 8 semaines (décret 2019-529 du 27.5.2019, JO du 29).

A noter : dans le régime des Praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAMC), le congé maternité indemnisé pour le premier ou le second enfant est déjà de 16 semaines.

femme enceinte.jpg
Share