Le Conseil national de l’Ordre des médecins a publié récemment les résultats de l’Observatoire de la sécurité des médecins pour l’année 2018. Les chiffres sont inquiétants : le nombre d’incidents déclarés en 2018 (agressions verbales ou physiques par des patients, vols d’ordonnanciers, actes de vandalisme) a augmenté de 9%, soit un total de 1 126 déclarations d’incidents.

L’Ile-de-France, les Hauts-de-France et l’Occitanie sont les trois régions les plus touchées.
Par ailleurs, 70% des déclarations sont faites par des médecins généralistes, alors qu’ils ne représentent que 44% de la population médicale.

Pour en savoir plus : www.conseil-national.medecin.fr

stop.jpg
Share