Outre l’accompagnement que vous proposent les AGA, les avantages sont multiples : formations, veille juridique et comptable, contrôle des comptes, statistiques…
Une bonne façon d’éviter les approximations voire, les erreurs.

Autre intérêt non négligeable : des allègements et des facilités fiscales !

Sur présentation de l’attestation d’adhésion produite par l’AGA, le professionnel libéral adhérent bénéficiaire peut prétendre à :

  • éviter la majoration de 25 % applicable aux non-adhérents d’AGA et servant à neutraliser les effets d’aubaine nés de la refonte du barème de l’impôt sur le revenu (sur 100 € déclarés, le non adhérent est taxé sur 125 €) 
  • bénéficier d’une réduction d’impôt, en cas d’option pour la déclaration 2035 (recettes et dépenses) et de recettes inférieures au seuil du régime micro-BNC. Dans la limite de 915 €, l’impôt sur le revenu est réduit des deux tiers du montant de la cotisation à l’AGA et des dépenses exposées pour la tenue de la comptabilité (acquisition de cahiers ou de logiciels comptable < 500 € HT, honoraires d’un comptable…). La réduction d’impôt s’impute sur le montant de l’impôt sur le revenu dans la limite de son montant, et ne peut pas entrainer une restitution d’impôt.
  • déduire intégralement le salaire versé au conjoint salarié du cabinet, quel que soit le régime matrimonial des époux.
  • bénéficier de la déduction de l’abattement conventionnel de 3 % en cumul avec les autres abattements spécifiques au secteur I, applicables aux seuls médecins conventionnés, au titre de leur première année d’adhésion à l’AGA.
 

Choisir la meilleure date pour adhérer

  • Si vous commencez votre activité : il faut vous inscrire dans les 5 mois du début de l’activité
  • Si c’est une première adhésion à une association de gestion agréée, vous devez adhérer avant le 1er juin de l’année au titre de laquelle les avantages fiscaux sont sollicités.
  • Lors d’une reprise d’une activité après cessation : dans les 5 mois de la reprise d’activité.
  • En cas de transfert volontaire d’une association de gestion agréée vers une autre : vous devez adhérer dans un délai maximum de 30 jours qui suivent la date de votre démission volontaire de votre précédente association.

Trouver son Association de Gestion Agréée